Nous avons tous étudié un modèle réduit du système solaire, mais combien d’entre nous peuvent dire qu’ils ont vu le vrai système! Tout cela est en train de changer avec les Soirées des étoiles de Science Nord! Tout au long de l’été, Science Nord invite le public à venir explorer notre galaxie et à suivre le cheminement des planètes et des trois mille milliards d’étoiles. J’ai accepté cette invitation et mon expérience s’est révélée stellaire!

Étant plutôt une passionnée d’art et de culture, j’ai d’abord hésité à prendre part à une soirée des étoiles de Science Nord. Je ne m’y connais vraiment pas en astronomie, mais les sarraus bleus de Science Nord m’ont fait sentir bien à l’aise! Leurs vastes connaissances de nos planètes, de nos constellations et de notre galaxie sont impressionnantes et leur amour pour l’astronomie est inspirant.

La soirée a débuté par la présentation de Polaris, l’étoile polaire. Cette étoile se trouve directement au-dessus du pôle Nord. Les sarraus bleus nous ont informés que Polaris semble demeurer immobile parce que les autres étoiles orbitent autour d’elle en raison de la rotation de la Terre. Vous pouvez toujours repérer Polaris quel que soit votre emplacement, même dans votre cour arrière! Il suffit de repérer la petite ourse et d’utiliser les deux étoiles du bas pour former une ligne diagonale vers l’étoile polaire.

Au milieu de la soirée, Jupiter et Saturne sont apparus! Les sarraus bleus ont suivi les deux planètes au moyen du système de localisation GPS se trouvant dans le télescope autodirigé haute technologie Celestron. Après avoir changé les lentilles et fait un zoom avant, nous avons réussi à voir quatre des 67 satellites ou lunes de Jupiter! Les sarraus bleus nous ont expliqué que ces lunes sont connues sous le nom de « lunes galiléennes » parce que c’est Galilée qui les a découvertes. Il s’agit des plus grosses lunes de la galaxie; elles sont même plus grosses que la lune orbitant la Terre.

Le télescope se déplaçant avec la rotation de la Terre, les anneaux orange vif de Saturne sont apparus dans notre champ de vision. Il faut à Saturne 30 ans pour accomplir une orbite autour du Soleil. En raison de sa position actuelle, nous avons pu voir parfaitement ses anneaux dans notre télescope.

Le Triangle d’été est le dernier astérisme que nous avons exploré. Cette formation d’étoile, vue principalement en été, met en vedette les trois étoiles les plus brillantes : Altaïr, Véga et Deneb. Près du Triangle d’été se trouve Antarès. Antarès, que l’on désigne astucieusement comme n’étant « pas Mars », est une étoile que l’on confond souvent avec la planète Mars en raison de sa teinte rouge. Elle se trouve au cœur du Scorpion, une constellation du zodiaque. Bien qu’il ne s’agisse pas de Mars, c’est un véritable plaisir de voir cette étoile.

Les soirées des étoiles de Science Nord représentent une occasion idéale pour un rendez-vous galant, une sortie en famille ou une aventure solitaire. Faites une balade romantique sur la passerelle du lac Ramsey, puis venez voir les étoiles. Apportez les enfants pour une aventure éducative dans notre galaxie. Que vous soyez un astronome chevronné ou amateur, vous adorerez les soirées des étoiles de Science Nord.

Ne manquez pas la Soirée des étoiles nationale, le 29 juillet, à l’occasion de laquelle les clubs d’astronomie d’un bout à l’autre du pays se laisseront émerveiller devant la beauté de notre univers!

Auteur : Emily O’Connell

FaLang translation system by Faboba